Bonjour

Attention!

Si vous voyez ces lignes, votre explorateur n'est probablement pas compatible avec les feuilles de styles CSS.
C'est notemment le cas d'Internet Explorer 5 sous Mac. Désolé.
Vous pouvez essayer de télécharger Mozilla ou FireFox suivant le système d'exploitation que vous utilisez, il semble qu'ils fonctionnent très correctement.
Merci
Babouze.

Ubuntu

mercredi 22 août

Parti pris

Pot de vin au sommet de l'Etat ?

Par : CYNIC

Maintenant que ça s'est un peu calmé, je peux en parler. Des vacances du président.
On en connait le prix, on nous a assuré que ça a été payé par des amis et que les Français n'ont pas versé un sou pour cela. Soit.
Qui a payé, donc ? Des millionnaires (au moins). Des amis à lui. Les amis du président sont riches. A qui ont bénéficié les mesures économiques ? Aux riches. Comment vont-elles être financées ? Sur les moins riches.
Bon, maintenant, attelons-nous à la définition d'un pot de vin. C'est une somme donnée en échange d'avantages Par exemple, en échange des marchés publics de l'Île de France. Grande spécialité du RPR. Dans une moindre mesure du PS aussi, d'ailleurs. Bref, ça permet souvent d'arranger ses amis.
Donc, les riches sont plutôt avantagés par les mesures économiques, et en échange, ils payent les vacances du président. Bien entendu, ce n'est pas proclamé aussi ouvertement, mais même si ça l'était je ne suis pas certain que ça remarquerait tant que ça.
Bref, pour finir, qui paye donc ces vacances ? Le groupe de riches amis du président nous dit-on. Et comment vont-ils accroitre leur richesse ? Grâce aux mesures fiscales. Et comment sont-elles financées ? Avec nos sous. Donc, finalement, on peut dire qu'il part en vacances avec nos sous. Pas directement, mais quand même.
Bien entendu, il s'agit là d'un gros raccourci, mais quand même, après avoir bénéficié du yacht de son amis, quel prochain avantage notre président va-t-il obtenir pour avoir favorisé les plus riches de ce pays ?

CYNIC à 16:28 Catégorie : Parti pris
Commentaires [8] - Permalien [#]

lundi 07 mai

Démarche de Noë & Co

Qu’a Noë ?

Par : Babouze

Ce matin Noë a eu un peu de mal à se lever (il n’est pas le seul).
Sa maman lui dit :

  • Demain c’est férié
  • Ah oui ? Il faut en profiter alors pendant que l’on peut.
  • Pourquoi ?
  • Parce que Nicolas Sarkozy veut supprimer les jours fériés. Il veut que l’on travaille plus.

Babouze à 19:17 Catégorie : Démarche de Noë & Co
Commentaires [1] - Permalien [#]

dimanche 29 avril

Sauchardises

On n'est jamais trop aidé

Par : Babouze

Electeur_de_Bayrou
19% d'hommes et 18% de femmes, et les autres...

Babouze à 21:28 Catégorie : Sauchardises
Commentaires [1] - Permalien [#]

jeudi 12 avril

Parti pris

Si j'osais ?

Par : Babouze

Je ne comprends pas l’hésitation des gens de gauche.

Je voterais Ségolène au premier tour sans problème. Et j’espère bien qu’elle sera élue.

Ensuite, il est probable que je quitte le PS et que j’aille chercher du coté des altermondialistes pour les législatives.

Babouze à 19:55 Catégorie : Parti pris
Commentaires [8] - Permalien [#]

Parti pris

on prend les paris ?

Par : Tzinix

puisque nous sommes sondés tous les jours avec les résultats que l'on sait (ca fait mal hein ?).

je vous livre mon pronostic perso :

un duel Royal / Lepen au deuxieme tour me semble malheureusement probable. avec encore une élection sans deuxieme tour et un arriere-gout amer qui reste dans la bouche de tout le monde.

Tzinix à 10:57 Catégorie : Parti pris
Commentaires [2] - Permalien [#]

mercredi 14 mars

Parti pris

Image In

Par : Babouze

france_d_apr_s

Babouze à 21:19 Catégorie : Parti pris
Commentaires [9] - Permalien [#]

A qui le choix échoit ?

L’avis sur la mort

Par : Babouze

Entendu récemment :
« Le parti socialiste est favorable à l’euthanasie en fin de vie ».

Comment l’euthanasie pourrait ne pas être en fin de vie ?

Babouze à 08:35 Catégorie : A qui le choix échoit ?
Commentaires [2] - Permalien [#]

mardi 13 mars

Éduquons, éduquons !

La sécurité de l'emploi

Par : CYNIC

Certains connaissent sans doute déjà, mais ça fait toujours du bien à entendre :
http://www.youtube.com/watch?v=w1RwibJHe-c
Et les paroles sont là :
http://www.parolesmania.com/paroles_fatals_picards_les_8885/paroles_la_securite_de_lemploi_318211.html
Je ne suis pas instit ni prof, mais j'en ai plusieurs dans ma famille. Je ne suis pas certain que beaucoup de travailleurs bossent jusqu'à 11h30-minuit chaque soir chez eux. Ni le dimanche, d'ailleurs. Nos éducateurs méritent plus de considération que celle que l'on leur donne. Ils sont pris entre les différentes directives ministérielles, des parents d'élèves (loin d'être la majorité, heureusement) qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez, et des gamins en perte de repères faute d'un avenir attirant pour eux.
Si j'étais président, j'élèverai un monument au prof inconnu dans chaque ville, et c'est là que j'irai mettre une gerbe à chaque 14 juillet.

CYNIC à 18:13 Catégorie : Éduquons, éduquons !
Commentaires [5] - Permalien [#]

mardi 06 mars

Sauchardises

Les licenciements aussi sont secs

Par : Babouze

Ce matin, sur France Inter, monsieur le ministre de l’économie et des finances André Thierry Breton, affirmait qu’il n’y aura pas de licenciement sec chez Airbus. En bon ancien dirigeant d’entreprise il expliqua ce qu’il entendait par là : certains partiront à la retraite, d’autres partiront avec des transactions.

Puis-je, en toute humilité, faire remarquer à monsieur le ministre que les licenciements transactionnels sont illégaux en France.

Babouze à 22:06 Catégorie : Sauchardises
Commentaires [1] - Permalien [#]

samedi 17 février

Éduquons, éduquons !

En haut de la pente, l'école

Par : Babouze


Discours de Ségolène Royal : Dunkerque
envoyé par PartiSocialiste

Babouze à 22:13 Catégorie : Éduquons, éduquons !
Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 16 février

Sauchardises

Le cap de l’espérance

Par : Babouze

Commentaire sur le programme de Royale sur France Inter :

« En résumé, un grand coup de barre à gauche mais on garde le cap ».

Ps : il semble que ceci soit réservé à ceux qui ont un minimum de connaissance en terme de voile, si j’en crois le nombre de bides que je fais avec cette histoire.

Babouze à 22:14 Catégorie : Sauchardises
Commentaires [1] - Permalien [#]

dimanche 04 février

Sauchardises

Un carton à dessein

Par : Babouze

Une partie de la droite a une vision intéressante du droit au logement opposable :

Un carton pour chacun.

Babouze à 22:41 Catégorie : Sauchardises
Commentaires [0] - Permalien [#]

A qui le choix échoit ?

Tout un programme

Par : Babouze

Si j'étais prof, je voterais Sarkozy.

Avec son programme pour l'école, le boulot va être pépère.

Mais je ne suis pas prof. Je ne suis qu'un parent d'élève. Alors j'attends (anxieux) de voir de que Ségolène va nous proposer.

Babouze à 22:33 Catégorie : A qui le choix échoit ?
Commentaires [1] - Permalien [#]

Sévices publics

L'appeau et les eaux

Par : Babouze

Reçu par mail - signé Brigitte Lamandé
présidente FCPE Voltaire
*_COMMUNIQUE DE PRESSE RESF PARIS_*
31 janvier 2007

LES RESTOS DU COEUR SERVENT-ILS D'APPÂT A LA POLICE DE SARKOZY ?

Hier soir, mardi 30 janvier vers 19h, une rafle commence sur la Place de la République, les fourgons (de 8 à 10 au départ selon les témoins) sont placés côté 3° arrondissement, les policiers, trois par trois, contrôlent les identités dans le métro et aux sorties. Contrôle ciblé des personnes « visiblement étrangères . Alertés, une trentaine de militants du Réseau Education Sans Frontières et d'ailleurs se rend sur  place. Discussion avec les forces de l'ordre, slogans solidaires avec les sans papiers, bousculade au moment du départ du dernier fourgon rempli de sans papiers, arrivée des maîtres chiens pour faire dégager  les empêcheurs d'arrêter en rond. Une vingtaine, peut-être plus, de sans papiers a été arrêtée.

Une rafle comme on en voit plusieurs fois par semaine à Paris depuis le mois d'août ?

Oui, mais celle-ci a quelque chose de particulier.

Au même moment, sur le terre-plein central de la Place de la
République, les restos du cœur organisent une distribution de 400 repas, comme tous les mardis, jeudis et samedis à cet endroit. Les habitués de cette distribution arrivent en métro et sont contrôlés, embarqués. C'est comme pour les bêtes : l'appât au centre, les chasseurs en embuscade, les fourgons pour évacuer les prises. Cette rafle ciblée « clients des restos du cœur » a été exécutée sur réquisition du Procureur de la République qui avait ordonné des contrôles entre 19h et 23h sur un périmètre comprenant la place de la République et ses environs.

Une « opération » du même ordre a eu lieu il y a une quinzaine de jours.
Les forces de l'ordre s'étaient postées sur la place même, bien visibles. Ce jour-là les restos du cœur n'ont distribué que 150 repas au  lieu des 400 habituels.
Qui donne ces ordres ?
Le ministre de la chasse aux étrangers monte d'un cran dans le cynisme : toutes les rafles sont intolérables, celles qui prennent pour cible les gens qui ont faim sont immondes. Les plus démunis ont confiance dans les restos du cœur qui depuis tant d'années leur apportent un peu de réconfort pendant l'hiver. Devront-ils demain renoncer à ces distributions de repas devenues trop dangereuses pour eux ?

Fin décembre, le Préfet de Police de Paris a eu une attitude digne en interdisant la distribution de soupe au porc organisée par l'extrême droite et destinée à trier les « bons pauvres » des « mauvais  pauvres ».
Laissera-t-il interdire les restos du cœur aux sans papiers en transformant les lieux de distribution en piège ?

Babouze à 22:18 Catégorie : Sévices publics
Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 02 février

Parti pris

De retour du Canada, l'info me glace

Par : Pingu

Je reviens du Québec où j'ai passé une dizaine de jours. Là-bas, j'avoue m'être un peu coupé de l'info française.

Mon retour n'en fut que plus rude à la lecture de ces quelques infos concernant le candidat UMP :

- Sarko clouerait au pilori le juge qui le met en cause dans l'affaire Clearstream
- Sarko utiliserait les RG pour espionner l'entourage de Ségo
- Sarko fait signer la préface de son livre en Italie par un post-fasciste...

Ouah ! Si j'ai connu des températures de -41°C près du Saint Laurent, je n'ai jamais eu aussi froid dans le dos que ces temps-ci près de la Seine.

Pingu à 23:25 Catégorie : Parti pris
Commentaires [2] - Permalien [#]
Et plein d'autres articles dans les Catégories