Bonjour

Attention!

Si vous voyez ces lignes, votre explorateur n'est probablement pas compatible avec les feuilles de styles CSS.
C'est notemment le cas d'Internet Explorer 5 sous Mac. Désolé.
Vous pouvez essayer de télécharger FireFox, il semble qu'il fonctionne très correctement.
Merci
Babouze.

Ubuntu

mardi 28 mars

Clean ex

Par : Babouze

J'ai une nouvelle récrimination à ajouter à la manif de cet aprem.

J'apprends que pour le "top one" de mon groupe, qui est viré pour avoir foiré la rachat d'une autre boite, son indemnité de départ sera limité à 60 mois de salaires.

Pour un salaire de 2,92 Millions d'Euros, ça lui fait à peine 14,6 millions d'Euros (moins de 100 000 000 de Francs). Une misère.

J'espère qu'il a aussi des stocks options pour survivre.

Au fait, est-ce imposable ?

Posté par Babouze à 12:50 - Sauchardises - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

    mardi 28 mars à 20:30

    Radotage

    Quelle autre manière d'éviter de telles énormités que d'exiger le respect de la démocratie dans l'entreprise. Qui a décidé ce parachute doré ? La décision est-elle démocratique ? Bon sujet pour le prochain bac de philo. À moins que cela ne soit pas de la philo.

  • mardi 28 mars à 21:33

    ça a été voté.

    Cette boite est cotée en bourse, tout est expliqué en clair, salaire, indemnité des grands pontes, et tout le bazard...

    Bien sur le vote est réservé aux actionnaires, pas aux salariés.

    Le pire, c'est que cette idemnité est "qualifiée" de raisonable pour un DG d'une boite d'une trentaine de milliers de gus.

    Le fait que le gus et ses potes laissent la boite dans un état assez déplorable (c'est mon avis) n'inteervient pas dans l'équation.

    Tu ne serais pas un peu Rocardien sur les bords ?

  • mardi 28 mars à 23:03

    Il ne reste plus qu'à faire voter de belles indemnités de départ pour tous les salariés Mais je ne sais pourquoi, ça ne se fera pas.

Poster un commentaire